Save-the-date: Open de France de Mémoire 2016 du 28 au 30 Octobre

Au programme:

28 Octobre: conférences de 10H00 à 17H00

29 et 30 Octobre: compétition de mémoire, 3 catégories: scolaires, adultes et seniors de 10h00 à 17h00

Ou: à venir…. Paris, France

Contact: Françoise Marie THUILLIER

+33 6 08 92 71 46, fm.thuillier@orange.fr

 

Publicités

De l’espoir concernant la maladie d’Alzheimer

Un article récent de Sciences & Avenir (Elena Sender) nous transmet un espoir: celui de trouver un début de traitement pour la maladie d’Alzheimer qui, à aujourd’hui, ne peut être traitée.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/20160621.OBS3030/10-patients-souffrant-d-alzheimer-ont-fait-regresser-leurs-symptomes.html

Le Buck Institute for Research on Aging, institut californien consacré à la recherche sur le vieillissement et l’Université de Californie Los Angeles (États-Unis) a dévoilé des résultats prometteurs dans la revue Aging : dix patients atteints d’une forme débutante d’Alzheimer ou de son stade précurseur MCI (pour mild cognitive impairment) ont vu leur déclin cognitif s’inverser et leur mémoire s’améliorer.

Pas par une molécule ou par un seul type de thérapie mais par une prise en charge intensive (constante?) et variée: alimentation, exercices, …

Un exemple de protocole MEND personnalisé:
Alimentation : minimiser les sucres simples (glucose..) et l’inflammation par la consommation de fruits et légumes, poissons, et moins de viande.

Réduire le stress par la pratique du yoga et des exercices pour réduire le stress. Méditer 20 minutes, deux fois par jour.

Améliorer le sommeil, en prenant de la mélatonine le soir. Dormir au minimum 7-8 heures par nuit.

Jeûner 12 heures  entre le dîner et le petit déjeuner.

Pratiquer 30 minutes d’exercice physique par jour, 4 à 6 jours par semaine. Supplémentations diverses en vitamines, huile de poissons..etc.

Entraînement de Mémoire

Désireux de participer au prochain Open de France de Mémoire, le premier week-end d’octobre prochain sur Paris? Venez nous retrouver le 16 juin dans le lobby de l’Hôtel Pullman à Montparnasse de 19h à 21H.

Au programme: échanges et pratiques sur deux des épreuves-clés des championnats, les mots aléatoires (mémorisation d’autant de mots possibles (concrets, abstraits et verbes) en 5 mn) et speed cards (apprendre un jeu de 52 cartes dans le moins de temps possible et en moins de 5 mn).

Le record de France de mots aléatoires est détenu par Sébastien Martinez avec 40 mots mémorisés en 5 minutes quand le record mondial est détenu par l’Allemand Simon Reinhard  GMM IMM avec 125 mots.

Quant aux speed cards, le record français a été établi en 2013 par Jérôme Lacroix à Rome en 99,93 secondes. Le record du monde officiel en est toujours également détenu par Simon Reinhard en 20,44 secondes bien qu’Alex Mullen ait réalisé 18,65 secondes le 6 mai dernier lors des U.S.A. Memory Championships.

https://www.youtube.com/watch?v=wrXPo2DdGuQ

Informez-moi de votre participation: fm.thuillier@orange.fr ou 06 08 92 71 46

Libre participation aux frais.

 

Mind Mapping: Pourquoi les branches doivent-elles être incurvées?

Mots-clefs

Pour tous ceux qui désirent pratiquer les Mind Maps pour apprendre et réfléchir avec efficacité, je ne peux que recommander la lecture du blog de Phil Chambers, un des meilleurs spécialistes au monde du domaine.

Lisant un de ses derniers posts, je retrouve exactement les résultats d’une expérience que j’ai faite encore ce matin, retrouvant facilement de mémoire une carte que j’avais réalisée hier.

  1. L’effet décrit fin du XIXème par Hedwig Von Restorff: il est plus facile de se souvenir de ce qui ressort comme différent, singulier, au milieu d’informations. Le simple fait de tracer une branche qui sera unique par son tracé la rend plus facile à mémoriser, elle et le contenu qu’elle porte.
  2. Pour réaliser des cartes « utiles » pour l’apprentissage, la mise en oeuvre de projets, … il faut expérimenter et apprendre à gérer l’espace. Pratiquer.

Merci Phil!

https://learningtechnologiesblog.wordpress.com/2016/04/22/why-do-mind-maps-use-curvilinear-branches/

michael-faraday-mind-map-philip-chambers

 

 

 

 

 

 

Dessiner pour mieux mémoriser et apprendre

Mots-clefs

Tous mes proches connaissent ma propension à prendre des notes en faisant des mind maps. Je n’ai jamais cessé de pratiquer depuis la lecture de « How to mind map » de Tony Buzan, il y a une quinzaine d’années. Et j’ai toujours avec moi un carnet à pages blanches, un stylo et des crayons de couleur.

Chef de projet en entreprise, j’avais toutes mes données disponibles et structurées sous la forme de cartes faites avec Mind Manager. J’initiais mes collègues à la recherches d’idées avec des cartes tracées à la main. Non seulement, je me sentais plus efficace mais j’avais encore plus de plaisir à travailler. Plaisir communicatif.

Quelques années après, je me suis formée avec Tony Buzan que j’ai suivi dans une de ces terres de prédilection: le Mexique. Par ma pratique, j’étais déjà convaincue de la pertinence de l’outil qu’il a mis au point. Mais grâce à l’enseignement de cet homme, complexe et fascinant, j’ai compris et intégré l’impact de sa façon de faire en termes de créativité, de mémorisation et d’apprentissage. Et c’est celle que j’enseigne aujourd’hui dans mes ateliers, associée à mon expérience.

Aujourd’hui je fais surtout des cartes à la main, pour m’organiser, pour chercher des idées, pour prendre des notes en réunion, lors de conférences, d’une émission de télévision, ou aussi bien lors d’un cours de philo. La plupart du temps en direct. Quand c’est important, je reprends ensuite ma carte. J’utilise beaucoup de symboles. Il est probable que ma longue expérience de la chimie et de la langue japonaise écrite y soit pour quelque chose ou en tout cas m’y aide. Les cartes sont plus claires, belles, dynamiques en associant mots et symboles. Elles sont plus opérationnelles aussi: l’information est facile à repérer. Et j’ai trouvé cette semaine confirmation de mon expérience dans un article publié par des chercheurs canadiens du département de Psychologie de l’Université de Waterloo.

L’étude menée par un doctorant, Jeffrey Wammes, a montré que dessiner des informations que nous avons besoin de retenir est un moyen fort et fiable pour mieux les apprendre. Dessiner permet de renforcer les traces mnémoniques aux niveaux visuel, moteur et sémantique.

Les participants à l’étude devaient mémoriser tout une série de mots isolés comme « pomme ». Certains les écrivant, d’autres les dessinant. La restitution des mots ayant été dessinés a été systématiquement jusqu’à deux fois supérieures à celle des mots écrits. Enjoliver les lettres n’y faisaient rien. Dessiner, même sans savoir dessiner, même en juste 4 secondes, donne toujours un bien meilleur résultat que tout autre moyen. Même par rapport à des images mentales.

Pensez à dessiner pour mieux mémoriser! 

posted by Françoise Marie THUILLIER

160421133821_1_540x360

https://www.sciencedaily.com/releases/2016/04/160421133821.htm

 

 

Travailler sa mémoire avec le Douanier Rousseau

Allez voir l’exposition consacrée au Douanier Rousseau au Musée d’Orsay jusqu’au 17 juillet prochain. Pour votre mémoire, consacrez 10 mn à apprendre ce formidable tableau, le Rêve: vision globale, étude des détails, … et ce soir ou demain matin, prenez une page blanche et tentez de reconstituer ce tableau. Alors…?

WLA_moma_Henri_Rousseau_The_Dream

Henri Rousseau. The Dream. 1910. Oil on canvas, 6′ 8 1/2″ x 9′ 9 1/2″ (204.5 x 298.5 cm). Gift of Nelson A. Rockefeller

7e2b9fb1dd

367db59b90

Prendre des notes: ordinateur ou papier et stylo, qu’est-ce qui est mieux pour bien apprendre?

Le processus d’appropriation d’un cours ou d’une conférence commence avec la prise de notes. La sagesse incite à prêter attention à la qualité de l’encodage de l’information que l’on désire retenir.

Prendre des notes n’est pas écrire verbatim ce qui est dit mais au contraire traiter l’information, se l’approprier: résumer, choisir des mots-clés, reformuler, dessiner. En deux mots: être attentif.

Ecrire avec papier et crayon est plus efficace. Si vous ne pouvez vous passer de votre ordinateur, déconnectez-vous.

scriptorium-monk-at-work-1142x10715

http://http://fr.aleteia.org/2016/04/20/faut-il-prendre-ses-notes-a-la-main-ou-a-lordinateur/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr-Apr%2020,%202016%2005:06%20pm

 

http://www.lexpress.fr/education/comment-bien-prendre-des-notes_1534615.html

 

Semaine Mondiale de la Créativité:

Mots-clefs

Chaque année, à la date anniversaire de la naissance de Leonardo da Vinci, le 15 avril commence  la semaine mondiale de la créativité et de l’innovation. Participons-y à notre manière en travaillant notre mémoire:

  • visiter une exposition, y écrire un haïku, dessiner une belle carte mentale à partir d’un tableau, d’une photo, …
  • susciter une rencontre inattendue …
  • marcher le long d’un trajet près de chez vous, oublié depuis un certain temps peut-être, beau sûrement. Profitez de cette lumière printanière pour le contempler d’un regard nouveau de façon à pouvoir l’ancrer de façon durable en vous et  y installer un palais de la mémoire. Choisissez des points remarquables au fil de votre marche dans lesquels vous aimerez revenir dans votre mémoire pour contempler les idées que vous aurez choisies au fil de cette semaine. Elles embelliront vos prochains mois.

Un exemple simple d’application de la méthode des loci pour apprendre

Mots-clefs

 

Boris Nikolaï KONRAD est un expert de la mémoire. Chercheur en neurosciences, dont la thèse porte sur les connections neuronales dans le cadre des performances supérieurs de mémorisation, keynote speaker et athlète de la mémoire, GMM et IMM. En une dizaine d’années, il a participé à près d’une quarantaine de compétitions de mémoire, s’approchant ainsi de Ben Pridmore.

Actuellement 15ème au niveau mondial, il a plusieurs fois détenu les records des épreuves de Mots Aléatoires (119 mots en 5mn lors de l’Italian Open de 2013, record actuellement détenu par Simon REINHARD GMM, IGM avec 125 mots réalisé lors du dernier Open de Taïwan)) et de Visages & de Noms dont il est toujours 4ème de la discipline en 15mn d’apprentissage, discipline menée par Yanjindulam ALTANSUH IGM.